';
side-area-logo

Créons ensemble une communauté pour la terre

AIDEZ-NOUS A REUNIR DE GRANDS LEADERS INDIGENES ET CHAMANS DE LA PLANETE POUR CE RENDEZ-VOUS EXCEPTIONNEL

INSCRIPTIONS

Créons ensemble une communauté pour la terre

AIDEZ-NOUS A REUNIR POUR CE RENDEZ-VOUS EXCEPTIONNEL DE GRANDS LEADERS INDIGENES ET CHAMANS DE LA PLANETE

INSCRIPTIONS

Les dates à retenir

Arolla: rencontre inter-civilisationelle

 0
 0
Share
Réunion de quatre jours en cercle fermé, consacrée à un partage des savoirs liés à la Terre et à un débat entre les différents acteurs concernés.

Moudon: foire agricole bio

 0
 0
Share
Rencontre entre les représentants de peuples premiers, les agriculteurs bio et le public à l'occasion de la

foire agricole suisse bio à Moudon .

Nyon: conférence de presse

 0
 0
Share
Une conférence de presse se tiendra au château de Nyon à 11h afin d'exposer les conclusions des réflexions menées à Arolla.

Lausanne: Soirée d'échanges et de rencontres

 0
 0
Share
Un soirée pour célébrer, partager les sagesses et une vision collective pour le Vivant.

Sur inscription .

Préverenges: cérémonie publique

 0
 0
Share
Une rencontre des peuples premiers avec le public aura lieu sur la plage de Préverenges de 16h à 19h30 avec au programme cérémonie avec les peuples premiers autour d'un grand feu et petite restauration.

Plus d'infos .

Moncor: journée forêt

 0
 0
Share
Journée de dialogue entre les peuples premiers, les forestiers suisses et le public. Rencontre organisée par la Société forestière suisse ouverte au public sur le site de la forêt de Moncor (Fribourg).

Sur inscription .

L’événement

AU COEUR DES TEMPS

Se réunir ensemble avec les gardiens de la Terre – les peuples premiers –  et échanger pour bâtir des sociétés plus respectueuses de la Nature et de notre Planète.

Pourquoi nous unir avec les

PEUPLES PREMIERS

L’Humanité regorge d’une infinité de sagesses enrichies par les générations des divers peuples de cette planète. Les peuples premiers ont conservé des traditions millénaires et des savoir-faire en relation avec toute forme de vie, manifestées dans leurs pratiques de l’agriculture, leur approche de la santé, de la gouvernance et de l’éducation.

Ces communautés vivent une spiritualité reliée à la Nature, avec un profond respect à l’égard du monde. Ils nous invitent à repenser ensemble un futur en harmonie avec le vivant.

Nous avons besoin de vous

UNISSONS NOS FORCES

Le projet est l’émanation d’un collectif constitué il y a deux ans, dès le début des discussions autour de cet événement. Ce collectif et le mouvement qu’il représente visent à rassembler tous ceux qui se sentent appelés autour de notre Terre Mère. L’association NiceFuture et Aquaverde ont assuré l’organisation et la partie juridique pour la mise en place de ce premier événement. Mais nous souhaitons que celui-ci soit la semence d’un collectif pour la Terre qui permette de nombreux projets pour la Terre ainsi que la mise en place d’un réseau au service du vivant. Joignez-vous à nous!

1er TEMPS

1.

Un premier temps de réflexion en groupes de travail, une rencontre réservée aux représentants de différents mouvements de la durabilité en Europe, des acteurs de la physiques quantique et des peuples premiers afin qu’ensemble des visions communes émergent ainsi que des propositions et solutions qui transcendent les thématiques et les frontières de chacun.

Arolla, 9 au 12 mai

2eTEMPS

2.

Le second temps est une rencontre entre tout l’écosystème concerné par une production
agricole respectueuse de la Terre en Suisse et les peuples premiers afin
de permettre un partage de visions et de compétences entre les
agriculteurs suisses et les agriculteurs indigènes.

Foire Bio de Moudon, 13 mai
.

3eTEMPS

3.

Une conférence de presse le 15 mai à 11h au Château de Nyon et une cérémonie grand public à la plage de Préverenges le 16 mai de 16h à 19h.30 afin de se consacrer aux échanges entre peuples premiers et la population suisse romande.

15 et 16 mai

.

4eTEMPS

4.

Une journée de partage autour de la forêt, organisée en collaboration avec la Société forestière suisse (société faîtière des tous les milieux forestiers en Suisse)

Forêt de Moncor (Fribourg), 17 mai

.

Témoignages

ImageImageImageImageImageImage
"Pour la première fois, nous allons dialoguer sur la base de nos différentes expériences autour de la vie de notre planète. Chacun va exprimer ce qui lui importe pour sa communauté et quels sont les défis qu’il voit pour le futur pour une vie connectée au vivant. Ceci va nous indiquer la voie à suivre."
Almir narayamoga Surui
Leader du peuple Paiter Surui
« Pour nous la nature n’a d’intérêt que pour autant que nous pouvons l’utiliser, l’exploiter ou la transformer. Le donné naturel n'a aucune valeur en lui-même. C’est maintenant et dans les décennies à venir que les ravages de cette croyance commencent à s’affirmer et s’affirmeront de plus en plus. Et ce n’est donc pas un hasard si nous nous tournons désormais vers les peuples premiers pour qui, au contraire, le donné naturel n’a jamais été un simple moyen à disposition des êtres humains. Le dialogue avec eux, ce qu’ils peuvent nous apprendre, sont devenus cruciaux. »
Dominique Bourg
Université de Lausanne (UNIL)
« L'humanité a développé au cours de son évolution de multiples visions du monde, des savoirs et savoir-faire dont nous commençons à peine à appréhender la richesse. Plus que jamais nous avons besoin de faire se rencontrer nos héritages, de les fertiliser pour bâtir les voies nouvelles d'une humanité réconciliée avec sa planète et avec elle-même. Nos différences sont notre diversité et notre diversité est notre richesse. Il est urgent de le reconnaître. »
Isabelle Delannoy
Fondatrice de l’économie symbiotique
« Créer un réseau transversal d'une grande ampleur lié à la toile du vivant semble être le pas le plus urgent actuellement pour permettre aux porteurs de projets de découvrir un cadre de référence qui dépasse leurs propres connaissances. D'autre part, ils sont nombreux à faire un travail magnifique dans une grande solitude. L'enthousiasme d'un travail partagé est un outil de la plus grande puissance pour réussir à créer un réel changement de paradigme.
Julie Michel Breukel
Centro Lungta
"A travers une rencontre entre les peuples, nous confions les liens à venir à nos cœurs plutôt qu’à nos esprits, comme cela été fait à travers les grandes réunions internationales, pour que ce sentiment d’appartenance se rappelle à nous, et que nous commencions à nous respecter les uns les autres, qui que ce soit – vous, moi, ou les arbres qui purifient notre eau et maintiennent l'équilibre climatique. C’est ainsi que se rassembler dans l’unité, le respect et la rigueur prendra tout son sens et bénéficiera à chacun d’entre nous. »
Barbara Steudler
Fondatrice de l'association NiceFuture
"Chez les Amérindiens, les cercles sont extrêmement importants. On vise toujours le consensus. Il ne s’agit pas de détenir une majorité, ni de s’opposer les uns aux autres, mais de se rassembler pour prendre les meilleures décisions possibles en écoutant toutes les visions de chacun. La force vient alors de ce que tout le monde y adhère. De plus, les membres du cercle sont tous égaux. Autour de ce cercle, chacun apporte une énergie positive. J’aime l’idée de ce cercle parce que chacun peut s’approcher, tout le monde est présent, chacun éprouve le besoin de s’exprimer, d’apporter son énergie et d’offrir ce qu’il a de mieux à offrir. "
Thomas Pizer
Fondateur de l'association Aquaverde